Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

L’emailing pour le e-commerçant

e-commerce 24 août 2015

Référencement, blogging, community management, publicité digitale… Les boutiques en ligne ne manquent pas de techniques marketing afin de générer et de développer le trafic de leur site. Pas facile de gérer correctement ces différents leviers d’acquisition. Aujourd’hui je vous propose de parler de l’emailing qui fait partie et représente une part importante dans la fidélisation de la clientèle. Que vous ayez acquis une boutique en ligne par l’achat ou que vous ayez simplement créé la vôtre, l’emailing, comme levier d’acquisition n’est pas à prendre à la légère pour rendre votre activité rentable. Souvent décrié et un temps boudé, l’emailing, bonnes pratiques aidant, est pourtant un levier indispensable pour augmenter votre trafic qualifié

Les tendances de l’emailing aujourd’hui

Fini les boites aux lettres, place au mail!Comme l’explique cet article sur la situation actuelle des leviers d’acquisition (que je vous conseille), l’emailing, contrairement aux idées reçues, a le vent en poupe. En effet, il semblerait même que les consommateurs soient en demande d’offres spéciales envoyées par email. Et les résultats sont là : plus de la moitié des consommateurs ont effectué des transactions sur Internet après avoir reçu un email de boutiques e-commerce . Mieux que cela : cette majorité de consommateurs dépenseraient même plus que les autres lors de leurs achats. E effet il s’agit de trafic qualifié, ou de clients à vous ayant accepté de recevoir des mails de votre part. Ils seront donc plus enclins à retourner acheter chez vous, pour peu que vous leur proposiez un petit discount.
Pour conclure, l’emailing semble développer les ventes en plus de générer du trafic ! Pour guider le commerçant dans cette démarche, il existe de nombreuses solutions d’emailing et il n’est pas facile de s’y retrouver. Dans l’immédiat des hébergeurs web tels que 1and1 proposent d’harmoniser les différents supports de communication en affiliant un certain nombre de boîtes email du même nom de domaine que le site. Je pense que la solution peut être vraiment intéressante et je ne manquerai pas de vous en parler plus en détails dans un prochain billet !

Réussir son emailing pour booster son e-commerce

E-mail marketing ou newsletter, l’emailing d’une boutique en ligne se doit de respecter un certain nombre de règles afin d’être le plus pertinent possible et de ne pas vous relayer à la case spam ! En ce sens, le contenu lui-même doit être pertinent et attrayant : offres spéciales, concours et jeux, articles résumés, etc. N’hésitez pas à faite du « baiting », c’est-à-dire appâter le client. Même si je n’aime pas vraiment ce mot de baiting, car je considère qu’il faut voir l’emailing comme un échange : vous proposez un avantage quelconque à votre client en échange de son clic vers votre site, et probablement de sa commande.
La rédaction de vos emails marketing n’a rien à voir avec la rédaction de votre contenu SEO ! Ici vous pouvez privilégier les images à la place du texte, vous pouvez raccourcir vos textes. Le but est le clic, je dirai que la meilleure stratégie est de se comporter de la même manière que pour la rédaction de vos balises méta. C’est-à-dire soyez concis et donnez envie de cliquer ! Petit exemple, plutôt que de vanter les qualités de vos produits partez plutôt sur des slogans du type « prix chocs » « promo évènement » « le meilleur rapport qualité prix », etc…
Autre conseil : le mail doit être personnalisé. Pour cela, en plus de vous adresser directement au lecteur, faites en sorte que votre nom ou le logo de votre site apparaisse dans la boîte de réception lors de sa réception. Il est aussi primordial de ne pas assommer le lecteur avec un bloc de texte. En ce sens, pensez à la fluidité de votre discours, à son storytelling, au nombre stratégique de liens, mais aussi à la fréquence d’envoi.

E-commerçants : n’oubliez pas le mobile !

Avec la banalisation du smartphone au quotidien et de l’achat en ligne via cet outil, pensez aussi à adapter vos e-mails marketing et newsletters à ce support. Tout comme le responsive design est aujourd’hui indispensable pour votre site, un courrier électronique qui s’affiche mal sur un écran finit souvent dans la corbeille ! Aussi, il faudra penser à développer une stratégie marketing mobile solide, je vous conseille d’ailleurs cet article si le sujet vous intéresse. Il est devenu primordial de penser à ce nouvel outil en devenir !

Conclusion, je ferai ici l’analogie avec le SEO, il y a quelques années on pouvait encore faire les gorets et faire n’importe quoi, aujourd’hui la technique et les consommateurs eux même ont changé. Ainsi en respectant les bonnes pratiques de l’emailing, ce dernier est un facteur de développement important pour votre site.

7190 total views, 1 today

Une news qui va intéresser les e-commerçants auto entrepreneurs

e-commerce 13 août 2013

auto entrepreneur ecommerce

L’auto-entrepreneur: parfait pour lancer son site e-commerce

Beaucoup de sites e-commerce sont ou ont démarré sous le statut de l’auto entreprise. Un statut simple qui permet de tester son concept et de se lancer facilement sans investir de grosses sommes dans la paperasserie, et en évitant les démarches administratives lourdes. Comme je l’ai déjà écrit se lancer dans le e-commerce sans argent est difficile et pas idéal du tout, beaucoup de désillusions à prévoir, mais certains s’en sont sorti! Alors on peut louer le système de l’auto entreprise dans le domaine du web qui permet aux plus frileux de se lancer et de devenir e-commerçants.

Pas de diminution des seuils!

Seulement le gouvernement, sous la pression de lobby d’artisans, souhaitait limiter le statut en terme de chiffre d’affaire. C’est à dire dans le cas du commerce 47500€ maximum par an, soit près de la moitié du seuil autorisé actuellement. Autant dire qu’à moins de 50000€ annuels de chiffre d’affaire pour un site e-commerce, difficile de s’en sortir et de préparer le passage en société…

Bonne nouvelle pour tous les auto entrepreneurs

Mais aujourd’hui Les Echos nous apprennent qu’il n’est plus mention de ces seuils dans le nouveau projet de loi du gouvernement! Alors certes il suffirait d’un décret pour fixer ces seuils, mais l’absence de cette mention est tout de même une bonne nouvelle, et peut laisser présager la confirmation de cette bonne nouvelle d’ici la fin du mois d’août.

Et vous que pensez vous du statut d’auto entrepreneur pour débuter une activité e-commerce?

3027 total views, 1 today

Un site e-commerce est une vraie entreprise! Nan mais oh!

e-commerce 26 juin 2013

faire l'autruche face au e-commerce

« Comment valoriser son site e-commerce? »

« Le mieux est de ne pas le valoriser, encore si c’était une boutique physique vous auriez un fond de commerce mais là ce n’est pas la peine »

Une nouvel article en forme de coup de gueule qui commence par ce petit dialogue entendu hier entre un e-commerçant et une experte comptable dans une chambre de commerce. Assez affligent non?

Je vous vois déjà, vous gestionnaires sites e-commerce, tirer une tête pas possible! En effet comment imaginer lorsque l’on travaille dans le web que nos entreprises soient si mal considérées par des experts comptables? Certainement par méconnaissance et désintéressement de certains de ces derniers. Et pourtant le e-commerce progresse tous les ans d’une manière très importante, il devrait représenter sous peu 4% du PIB français.

Alors NON un site e-commerce n’est pas une entreprise à part, il s’agit d’un vrai acteur économique avec un coût d’acquisition, une vrai clientèle, une image de marque, un rayonnement, etc… Alors certes tout est parfois plus volatile que pour un commerce traditionnel, mais OUI un e-commerce a une réelle valeur qui peut être estimée. Les marqueurs seront très différents de ceux utilisés pour un commerce traditionnel mais ils existent bel et bien!

Et vous, avez vous déjà ressenti ce dénigrement (banquiers, comptables, autres entrepreneurs…) face à votre site de vente juste parce qu’il s’agit d’une boutique sur internet? Énervez vous dans les commentaires (en DoFollow) et promis je les envoie à cette chère comptable!

2001 total views, 0 today

Le fin des commentaires bidons sur les sites e-commerce?

e-commerce 15 juin 2013

avis clientsJe suppose que vous avez bien conscience de l’intérêt des commentaires déposés par vos clients à la fois sur vos produits mais aussi sur votre site. Et en effet la plupart des sites e-commerce proposent une évaluation post achat à leur client. Ces commentaires revêtent une grande importance car le saviez-vous près de la moitié des consommateurs consultent les commentaires des sites e-commerce avant l’achat d’électroménager ou d’informatique. Et plus d’un tiers consultent les avis avant de réserver un hôtel, restaurant ou avant d’acheter un véhicule.

Vilains petits e-commerçants!

Que ces avis sur votre site e-commerce soient recueillis par les e-commerçants eux même ou par des prestataires, il existe des dérives, trop de dérives et sur certains sites le net se trouve envahi de faux avis. Ces avis sont posés par les e-commerces peu scrupuleux eux même, et certains grands noms se sont déjà fait prendre à ce petit jeu… Ils peuvent aussi être posés par des concurrents souhaitant nuire!

Retrouver la confiance perdue

Pour régler ces problèmes et redorer le blason des avis e-commerce auprès des clients une norme AFNOR est en cours de préparation et devrait voir le jour courant juillet. Mais alors qu’y a-t-il dans cette norme?

AFNOR

Tout d’abord le point clé est de mettre à fin à l’anonymat total des clients. Pour ce faire une validation du commentaire via un mail ou un numéro de téléphone sera nécessaire. Cette mesure protège principalement contre les attaques de robots postant de faux avis à la chaîne.

Deuxième mesure clé: surveiller la validation des commentaires par les sites e-commerce. En effet il faut qu’un bon commentaire puisse apparaître de la même façon qu’un mauvais avis. Pas de sélection à l’avantage du commerçant possible donc. De la même manière, il n’y aura pas d’édition autorisée des commentaires, afin d’éviter la fraude.

Enfin il sera précisé quand les commentateurs ont effectivement achetés sur tel ou tel site e-commerce. Cela permettra de trier les avis non fondés par des personnes n’ayant pas testé les boutiques avant de poser leur commentaire.

Bon pour votre site e-commerce?

Alors que pensez-vous de ces premières mesures dévoilées? Pensez-vous qu’elles suffiront à diminuer ou éviter la fraude? Pensez-vous qu’elles permettront aux consommateurs d’y voir plus clair? Pensez-vous qu’elles permettront de crédibiliser encore plus votre site?

1599 total views, 0 today

Le blog eCom-Store passe au DoFollow

Référencement 28 mai 2013

Ca y est, ça faisait un moment que c’était en projet, et c’est maintenant fait. Le blog e-commerce de eCom-Store passe en Dofollow ! C’est dire que participer au blog via vos commentaires vous permettra d’obtenir un lien en dur et suivi vers votre site. Pas mal non ?

ecom-store-followMais cela n’est pas fait n’importe comment. En effet afin d’éviter le spam et les abus seuls les commentaires construits et cohérents de plus de 300 caractères seront DoFollow. De plus nous utilisons désormais Keywordluv qui permet d’indiquer votre nom ainsi qu’une encre pour votre lien. Ce qui vous évitera de vous appeler « super designer », « agence e-commerce », en encore « pâtée pour chien ». Pour cela rien de plus simple il suffit d’inscrire : votre nom @ votre lien dans la case nom du posteur de commentaires. Vous aurez ainsi un vrai nom et une vrai encre, le tout bien séparé.

La validation des liens est toujours nécessaire et manuelle. Et les liens de nos amis spammeurs indélicats et autres robots seront systématiquement signalés. Alors c’est parti, à vos commentaires.

8127 total views, 1 today

Vendre son e-commerce lorsque l’on est auto-entrepreneur

Achat ecommerce, Vente ecommerce 13 avril 2013

autoentrepreneurComment un e-commerçant peu t’il vendre son affaire s’il est auto-entrepreneur? En effet cela soulève des problèmes autres que pour un site géré par une entreprise.

L’auto-entrepreneur n’est pas une société

L’auto-entrepreneur est une personne physique, et non un personne comme une structure de type SARL ou SAS. Il ne peut donc pas se vendre lui même et cela pose problème pour la transmission de son site e-commerce.

On peut imaginer plusieurs solutions dans ce cas, celle qui semble le plus simple est de vendre le site et un éventuel stock comme on vendrait une voiture par exemple. L’estimation de la boutique e-commerce reste somme toute assez classique, vous pouvez consulter nos articles pour avoir quelques aiguillages.

Vous ne vendez alors par une entreprise avec un capital social mais un site e-commerce, comme un prestataire pourrait vous vendre un site au démarrage de votre activité. Il faut bien entendu imputer la valeur totale estimée du site e-commerce de l’auto-entrepreneur et pas seulement le coût de la partie technique du site.

Acheteur du site d’auto-entrepreneur

Finalement pour le vendeur cela ne pose pas tant de problèmes que ça, le plus compliqué est l’estimation. Voyons maintenant le point de vue de l’acheteur. Pour ce dernier les choses peuvent sembler plutôt compliquées. En effet comment le site sera exploité suite à la session? L’idéal étant de recréer un statut d’auto-entrepreneur suite à la vente du site. En effet repartir en temps que société pourra entraîner de mauvaises surprises par forcément prévues au départ car inconnues du vendeur qui lui était auto-entrepreneur.

Le contrat de vente de la boutique

De plus la contractualisation de la vente peu sembler complexe car on vend ici des éléments matériels, il sera difficile de faire signer des clauses de non concurrences et de céder les éléments immatériels  Certains avocats d’affaire commencent à bien connaitre le sujet, il peu être intéressant de faire appel à eux. Mais sachez qu’un simple accord verbal est considéré comme contractuel dans la loi française. Signez tout de même un document écrit afin d’avoir la preuve de votre accord.

Sur votre contrat de vente indiquez bien tous les éléments cédés, le site e-commerce, sa partie logicielle, mais aussi les comptes mails, les comptes webmaster tools, Facebook, marketplaces, et autre… Sur le plan contractuel cela va finalement ressembler à la cession d’une entreprise.

L’imposition de la vente

Finalement d’un point de vue fiscal n’oubliez pas de déclarer les revenus gérés par la vente, qui ne seront pas imposés de la même manière que la cession d’une entreprise classique puisque dans ce cas vous avez en quelque sorte vendu vos biens personnels.

1389 total views, 0 today

Comment estimer un site ecommerce en drop shipping?

Achat ecommerce, Vente ecommerce 30 mars 2013

Nouvelle réflexion sur a valeur des sites ecommerce, j’ai décidé de vous présenter aujourd’hui le cas particulier des boutiques travaillant en drop shipping.

Drop shipping et ecommerce

drop shipping ecommerceMais tout d’abord qu’est-ce que le drop shipping? Pour faire simple il s’agit dans système qui permet au e-commerçant de n’avoir aucun stock à gérer. En effet ce sont le ou les fournisseurs qui conservent le stock et se chargent de l’expédier pour le site e-commerce. C’est donc un moyen de se décharger de toute la partie logistique qui n’est pas la plus passionnante pour beaucoup de cyber entrepreneurs.

Alors comment affecter la valeur et les dépréciations à un site sans stock?

Importance des fournisseurs

D’un côté cela peut être un avantage, en effet, le temps pourra être consacré à d’autres postes ou économisé…  Je vous renvoie à mon article sur le célèbre adage « le temps c’est de l’argent ».

En revanche le drop shipping n’a pas que des avantages… En effet vous ne contrôlez pas votre stock, et déléguer à votre fournisseur peut être une vraie plaie! Si ce dernier n’est pas sérieux les clients se retourneront vers le site vendeur et non le fournisseur, ce qui est parfaitement logique. Nous avons donc ici un point primordial de la valeur d’un site e-commerce en drop shipping: la qualité des fournisseurs.

Et si votre drop shipper vous lâche du jour au lendemain, il faut se demander si ce dernier est facilement remplaçable et à quel coût.

Importance du site ecommerce

Outre les fournisseurs sur quels éléments du site en lui-même s’attarder? La partie logistique étant réduite c’est bien entendue la partie commerciale et marketing d’dont il faut s’intéresser. Le référencement naturel du site, sa part d’utilisation de publicités payantes, ou encore sa position sur les réseaux sociaux sont autant d’éléments importants.

En bref

Pour résumer tout ça, le drop shipping peut sembler pratique mais à la revente ou à l’achat il faut bien contrôler, les fournisseurs et leur sérieux. Ainsi que la place du site sur son marché ainsi que son action commerciale/marketing.

1211 total views, 0 today

Nouvelle version de eCom-Store, le spécialiste de la vente de site ecommerce

eCom-Store News 26 mars 2013

eCom-Store fait peau neuve, des améliorations esthétiques de notre plateforme de vente de sites ecommerce mais aussi et surtout des améliorations de forme.

Nouveau: l’annuaire de sites ecommerce

Retrouvez dès maintenant la version définitive de notre annuaire de sites ecommerce, un annuaire pour tous vos sites ecommerce, plus rapide et plus complet qu’auparavant. L’annuaire ecommerce vous permet de référencer votre boutique en ligne, en la présentant rapidement, en mettant en avant ses atouts. Nous vous suggérons de renseigner les renseignements sur vos comptes web social, Facebook, Google+ et Twitter.

La plateforme d’achat et vente de sites internet

Le site eCom-Store bénéficie aussi des avancées de l’annuaire avec un site plus fluide et plus complet qui ravira les visiteurs. Le formulaire de contact des propriétaires de site a aussi été simplifié et amélioré.

Nous nous efforçons de faire progresser eCom-Store en permanence pour vous aider à vendre votre boutique ecommerce. Alors si vous avez des suggestions d’améliorations n’hésitez pas, nous sommes à votre écoute!

879 total views, 0 today

Le client est roi… mais peut-être plus pour longtemps !

e-commerce 9 mars 2013

Avis sur les sites e-commerce

En tant que e-commerçants vous avez certainement mis en place ou tout au moins songé à mettre en place l’évaluation de votre site par vos clients. Il existe de nombreux prestataires de service qui s’en chargent très bien, je citerai par exemple avis-certifiés que j’ai testé avec satisfaction.

Mais de l’autre côté de la barrière, avez-vous déjà pensé à évaluer les clients de votre e-commerce?

E-commerce et relation client

Pourquoi vouloir évaluer vos clients? Je suis sûr que vous avez déjà deviné. On parle souvent des soucis côté e-commerce, mais les e-commerçants savent bien qu’il existe de nombreux soucis côté clients, ces clients qui nous en font parfois voir de toutes les couleurs!

prestashop-securityBien entendu il y a en premier lieu les impayés car ils touchent à la trésorerie. Mais avec le développement, voir l’obligation de 3D Secure ces cas sont de plus en plus rares! On peut aussi citer le système Prestashop security qui vous propose de dénoncer un client fraudeur en fonction du mail utilisé pour son inscription. Malgré le fait qu’un mail soit facilement usurpable, et interchangeable, il s’agit d’une bonne idée, pas assez exploitée hélas.

Deuxième cas, celui qui irrite souvent le plus, les clients chiants, on peut même dire les clients cons! Et là je suis sûr qu’un exemple vous vient à l’esprit! On a tous déjà eu des clients qui nous cassent les bonbons… Petit exemple très simple, le client qui ne lit pas la description du produit qu’il achète et qui vient vous gueuler dessus ensuite!

Notez les clients de votre boutique e-commerce

notation ecommerceQue faire contre ces clients? Les bonnes pratiques e-commerce vous diront de tout faire pour satisfaire votre client et vous en faire un allié. Et vous le faites, souvent pour éviter une mauvaise notation d’ailleurs… Le commentaire péjoratif est facilement posé derrière son ordinateur et souvent vindicatif! Mais franchement face à certains clients il serait appréciable de pouvoir défendre les e-commerçants.

Il y a fort à parier que l’anonymat sur internet diminue dans les années à venir, le développement de l’ « authorship », et les dernières discussions des politiques allant en ce sens. Je pense qu’une identité numérique fixe et assumée serait un bien pour le e-commerce. Un vrai nom derrière un avis consommateur, qu’il soit positif ou négatif serait un vrai plus pour la crédibilité de ces derniers et inciterai peut-être les clients à être plus responsables. L’identité numérique permettrait aussi à l’inverse de créer des systèmes de notations de clients par les e-commerçants. Vous pourriez alors savoir au moment de la commande si tel ou tel client risque de vous embêter ou non?

Le client était roi, mais il devait se méfier car certains se sont fait couper la tête… Qu’en pensez-vous?

933 total views, 0 today

  • Se passer de Paypal sur son site e-commerce, retour d'expérience

    par sur 31 juillet 2014 - 19 Commentaires

    J’ai osé! Un vrai blasphème pour un site e-commerce, j’ai supprimé Paypal des moyens de paiement! Et le pire c’est que ça dure puisque cela fait près d’un an que ça dure! Retour d’expérience avec quelques statistiques. Pourquoi supprimer Paypal sur mon site e-commerce? Mais quelle idée! Enlever un moyen de paiement au risque de […]

  • Les tendances e-commerce de la rentrée 2016

    par sur 6 octobre 2016 - 2 Commentaires

    Le e-commerce est toujours en train d’innover et connait chaque année de nouvelles tendances. Je vais donc vous présenter quatre d’entre-elles que l’on retrouve de plus en plus en cette rentrée 2016 et qui vous aideront à vous distinguer de la concurrence.   Le Click and Collect   Solution prisée par les grandes enseignes qui […]

  • Connaitre le panier moyen de son site e-commerce ne sert à rien!

    par sur 10 septembre 2013 - 8 Commentaires

    Aujourd’hui je voudrais vous parler du panier moyen. S’il fallait définir le panier moyen on dirait qu’il s’agit du chiffre d’affaire généré en moyenne pour chaque commande. Il s’agit d’un indicateur de base d’un site de e-commerce. Votre banquier vous le demandera, votre prestataire de paiement vous le demandera, et vous l’utiliserez pour prendre des […]

  • Le blog eCom-Store passe au DoFollow

    par sur 28 mai 2013 - 11 Commentaires

    Ca y est, ça faisait un moment que c’était en projet, et c’est maintenant fait. Le blog e-commerce de eCom-Store passe en Dofollow ! C’est dire que participer au blog via vos commentaires vous permettra d’obtenir un lien en dur et suivi vers votre site. Pas mal non ? Mais cela n’est pas fait n’importe […]

  • L'emailing pour le e-commerçant

    par sur 24 août 2015 - 5 Commentaires

    Référencement, blogging, community management, publicité digitale… Les boutiques en ligne ne manquent pas de techniques marketing afin de générer et de développer le trafic de leur site. Pas facile de gérer correctement ces différents leviers d’acquisition. Aujourd’hui je vous propose de parler de l’emailing qui fait partie et représente une part importante dans la fidélisation […]

L’actu e-commerce sur Facebook