Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Connaitre le panier moyen de son site e-commerce ne sert à rien!

e-commerce 10 septembre 2013

Aujourd’hui je voudrais vous parler du panier moyen. S’il fallait définir le panier moyen on dirait qu’il s’agit du chiffre d’affaire généré en moyenne pour chaque commande. Il s’agit d’un indicateur de base d’un site de e-commerce. Votre banquier vous le demandera, votre prestataire de paiement vous le demandera, et vous l’utiliserez pour prendre des décisions stratégiques quant à votre site. Mais s’agit il d’un bon marqueur pour autant?

Dans cet article je vais justement m’appliquer à vous démontrer que le panier moyen n’est pas un bon indicateur.

Moyenne VS médiane

On aurait en effet tout intérêt à considérer le panier médian au lieu du panier moyen et je vais vous expliquer pourquoi. Mais tout d’abord quelques rappels de statistiques.

Je suppose que vous avez bien en tête ce qu’est une moyenne. Il suffit de prendre pour chaque évènement (une commande par exemple) la valeur numérique associée (la somme dépensée par le client de votre site e-commerce) et ensuite de diviser le total de ces valeurs par le nombre d’évènements . La moyenne un marqueur très intuitif pour tous, en effet à l’école on a tous eu les moyennes de nos notes…

Passons à la médiane maintenant, un indicateur statistique hélas trop méconnu et trop peu utilisé. La médiane correspond à la valeur (argent) pour laquelle il y a la moitié des évènements (commandes) au dessus et la moitié en dessous. La médiane place un curseur au centre des évènements ordonnés de manière croissante.

Vous n’avez rien compris? Voyons un exemple pratique simple.

Les notes à l’école

Un élève a eu 3 notes ce trimestre: 10, 8, et 12.

Sa moyenne: (Somme des notes) / (nombre de notes) soit (8+10+12)/3 = 10 de moyenne

Pour trouver la médiane on ordonne les notes par ordre croissant, soit: 8, 10, 12, et la médiane est la valeur pour laquelle 50% de notes sont au dessus et 50% sont au dessus. C’est donc le milieu qui ici est 10.

Moyenne de 10 et médiane de 10, quel est l’intérêt de la médiane alors?

Prenons un autre exemple, cette fois l’élève a eu 2, 14, et 12. Sa moyenne est donc de (2+12+14)/3= 9,3.

Et pour la médiane on ordonne les valeurs 2, 12, 14, et on prend celle du milieu qui est ici 12.

Mais alors quel est l’indicateur le plus pertinent? On aurait tendance à choisir la moyenne par habitude. A l’école on donne des moyennes! Mais on pourrait aussi se dire que la note de 2 obtenue par l’élève ne reflète pas son niveau réel, mais plus un évènement particulier (stress, oubli, absences, manque momentané de travail, etc…). Et finalement la note la plus représentative du niveau réel de l’élève serait la médiane à 12 et non la moyenne de 9,3.

Pas convaincus? Passons à un exemple plus concret ou la moyenne est largement utilisée et pourtant un très mauvais indicateur. Il s’agit du salaire moyen.

Salaires et médiane

En France (et dans le monde?) on parle quasiment toujours de salaires moyens. Et c’est une grave erreur, fuyez toutes les pseudo études vous donnant des salaires moyens! Et vous allez voir que parler de salaire moyen est aussi un moyen d’embobiner les gens…

Pour comprendre rapidement prenons l’exemple simple d’un site e-commerce de 10 salariés:

3 logisticiens gagnent environ 1000€ chacun

3 commerciaux gagnent environ 1500€ chacun

3 techniciens gagnent environ 2000€ chacun

1 gérant qui se reverse généreusement environ 10000€

Quel est le salaire moyen dans le e-commerce?

3000+4500+6000+10000 = 23500/10= 2350€ (environ)

Et vous comprenez directement que ce chiffre n’est pas représentatif de grand chose, puisque le gérant est finalement le seul à gagner plus que cette somme. Raisonner en moyenne pour les salaires est une erreur, ou alors un bon moyen d’attirer de bonnes recrues chez vous: « Ici le salaire moyen est de 2350€! » Que de faux espoirs…

Voyons le salaire médian maintenant, pour cela il faut ordonner les salaires:

1000, 1000, 1000, 1500, 1500, 1500, 2000, 2000, 2000, 10000

Le salaire médian est donc d’environ 1500€ ce qui signifie que 50% des employés du site e-commerce gagnent moins de 1500€ et 50% gagnent plus. Cette médiane est plus proche de la réalité des choses vécues par les salariés de ce site e-commerce.

Alors cette fois cela vous parle un peu plus? Pas mal cette médiane!

Application aux sites e-commerce

Passons à l’application pour votre panier, abolissez donc le panier moyen pour raisonner en panier médian. Et prenons par exemple la fixation d’un seuil de gratuité pour les frais de port.

Il pourrait paraitre intelligent de fixer ses frais de port gratuits pour un montant un peu supérieur au panier moyen, histoire de pousser les clients au « one more thing » dans leur panier. Mais en fait attention! Il vaut mieux utiliser le panier médian que le panier moyen.

Situation pratique: 10 ventes sur votre site e-commerce

4 ventes à 20€ environ

2 ventes à 30€ environ

2 ventes à 45€ environ

1 vente à 60€ environ

1 vente à 80€ environ

Votre panier moyen est de (80+60+90+60+80)/10= 370/10=37€.

Mais finalement si on réfléchi bien, commet interpréter ces 37€? Ce chiffre est il si utile dans ce cas?

Et moi je vous dit qu’il faut placer vos frais de ports gratuits à 35€! Vous allez me prendre pour un fou et ne pas voir l’intérêt de l’opération! Pourquoi placer la gratuité en dessous du panier moyen? Comment est ce que cela peu augmenter vos ventes?

En réalité en regardant les données vous voyez bien que sur vos 10 ventes 6 ont été inférieures ou égales à 30€! Et c’est la détermination du panier médian, qui est ici de 30€, qui me permet de dire que 50% de vos clients dépensent moins de 30€ sur votre site e-commerce. Et que de placer votre franco de port un peu au dessus de ce panier médian vous permettra d’augmenter votre chiffre d’affaire de manière plus optimale que de placer la gratuité au dessus de panier moyen de 37€.

Conclusion

Bon bien entendu j’exagère en disant que connaitre le panier moyen de son site e-commerce ne sert à rien. Et les spécialistes me diront que dans une répartition Gaussienne normale que la moyenne se rapproche de la médiane. Mais je voulais surtout vous ouvrir les yeux sur ce marqueur statistique trop peu utilisé qu’est la médiane.

moyenne medianeEt si cela vous intéresse vous pouvez aussi vous renseigner sur les quartiles (et mode) et faire de belles courbes comme celles ci pour votre site e-commerce. Les exemples pour les salaires et le panier correspondent par exemple à la courbe de droite (médiane inférieure à la moyenne).

Ce sont de supers outils d’aide à la décision qui permettent encore d’affiner les choses. Je trouve que ce sont aussi des courbes simples à réaliser, mais hélas je ne suis même pas sur que les principaux CMS e-commerce du marché soient capables de les réaliser sans passer par un export de vos données.

Et vous, êtes vous convaincus de l’utilité du panier médian?

8501 total views, 5 today

Vendre son e-commerce lorsque l’on est auto-entrepreneur

Achat ecommerce, Vente ecommerce 13 avril 2013

autoentrepreneurComment un e-commerçant peu t’il vendre son affaire s’il est auto-entrepreneur? En effet cela soulève des problèmes autres que pour un site géré par une entreprise.

L’auto-entrepreneur n’est pas une société

L’auto-entrepreneur est une personne physique, et non un personne comme une structure de type SARL ou SAS. Il ne peut donc pas se vendre lui même et cela pose problème pour la transmission de son site e-commerce.

On peut imaginer plusieurs solutions dans ce cas, celle qui semble le plus simple est de vendre le site et un éventuel stock comme on vendrait une voiture par exemple. L’estimation de la boutique e-commerce reste somme toute assez classique, vous pouvez consulter nos articles pour avoir quelques aiguillages.

Vous ne vendez alors par une entreprise avec un capital social mais un site e-commerce, comme un prestataire pourrait vous vendre un site au démarrage de votre activité. Il faut bien entendu imputer la valeur totale estimée du site e-commerce de l’auto-entrepreneur et pas seulement le coût de la partie technique du site.

Acheteur du site d’auto-entrepreneur

Finalement pour le vendeur cela ne pose pas tant de problèmes que ça, le plus compliqué est l’estimation. Voyons maintenant le point de vue de l’acheteur. Pour ce dernier les choses peuvent sembler plutôt compliquées. En effet comment le site sera exploité suite à la session? L’idéal étant de recréer un statut d’auto-entrepreneur suite à la vente du site. En effet repartir en temps que société pourra entraîner de mauvaises surprises par forcément prévues au départ car inconnues du vendeur qui lui était auto-entrepreneur.

Le contrat de vente de la boutique

De plus la contractualisation de la vente peu sembler complexe car on vend ici des éléments matériels, il sera difficile de faire signer des clauses de non concurrences et de céder les éléments immatériels  Certains avocats d’affaire commencent à bien connaitre le sujet, il peu être intéressant de faire appel à eux. Mais sachez qu’un simple accord verbal est considéré comme contractuel dans la loi française. Signez tout de même un document écrit afin d’avoir la preuve de votre accord.

Sur votre contrat de vente indiquez bien tous les éléments cédés, le site e-commerce, sa partie logicielle, mais aussi les comptes mails, les comptes webmaster tools, Facebook, marketplaces, et autre… Sur le plan contractuel cela va finalement ressembler à la cession d’une entreprise.

L’imposition de la vente

Finalement d’un point de vue fiscal n’oubliez pas de déclarer les revenus gérés par la vente, qui ne seront pas imposés de la même manière que la cession d’une entreprise classique puisque dans ce cas vous avez en quelque sorte vendu vos biens personnels.

1351 total views, 2 today

Nouveau sur eCom-Store: l’annuaire e-commerce.

e-commerce, eCom-Store News 22 février 2013

Le constat était simple, il existe trop peu d’annuaires thématiques de qualité dans le domaine du e-commerce. La solution était aussi évidente, créer un nouvel annuaire de site regroupant exclusivement des sites e-commerce.

Voici donc l’annuaire e-commerce de eCom-Store!

Pas un simple annuaire de plus mais un annuaire de qualité qui propose une description courte et une plus détaillée avec jusqu’à 3 lien profonds vers votre site possible. Ainsi que des liens vers vos profils de comptes sur les réseaux sociaux tels que Facebook, ou Twitter.

Afin de conserver une qualité optimale profitable à tous nous demandons un total de 1000 caractères pour vos descriptions  Ainsi eu des descriptions uniques de qualité.

Enfin une géolocalisation de votre activité est possible, pratique pour les sites e-commerce disposant d’un point de retrait ou magasin physique.

Autre avantage: la validation de vos sites sur l’annuaire eCom-Store est rapide!

855 total views, 1 today

Le temps c’est de l’argent! En e-commerce aussi?

e-commerce 16 février 2013

Un célèbre proverbe: le temps c’est de l’argent, est ce toujours vrai? Mais comment l’évaluer dans le domaine du e-commerce?

Je vous propose mon analyse, construite sur les différentes étapes de la croissance d’un e-commerce.

temps e-commerceAvec le premier pan, avant la création de votre site e-commerce, prenons l’exemple d’un site de vente en ligne monté à partir de rien par vous même. Beaucoup de travail pour créer votre entreprise, les démarches administratives, les études de marché, le sourcing produit, le site e-commerce fait par vous ou par un prestataire, etc… Dans cette première phase aucun revenu n’est généré et au contraire des frais importants sont engagés. Dans cette configuration la valeur de votre temps est corrélée aux investissements. En effet plus vous aurez investi dans votre e-commerce plus un échec vous coûtera cher. Le temps est à ce moment investi, vous n’en retirez pas de liquidités, mais il sert à assurer le futur succès de votre e-commerce. Plus vous y passerez de temps plus il y a de chances qu’il fonctionne.

Une fois le site lancé vous avez mis toutes les chances de votre côté et les commandes abondent, les premières liquidités rentrent. A ce moment vous préparez les commandes, songez peu être à sous traiter la logistique, ou embaucher. Là aussi votre temps vaut donc de l’argent, de manière directe via la gestion quotidienne de vos commandes par exemple.

Votre site e-commerce est un succès! Bravo! Vous avez bien compris que votre temps est précieux et vous ne savez plus ou donner de la tête. Comment choisir quelles fonctions garder à votre charge pour être le plus efficient et le plus rentable, et quelles pôles chronophages sous traiter? Plusieurs solutions s’offrent à vous:

argent e-commerce-Garder l’activité pour laquelle vous êtes le meilleur, et embaucher ou externaliser pour le reste. Globalement il s’agit d’un bon choix car vous serez plus efficient et votre temps sera mieux mis à profit, votre coût horaire sera ainsi diminué.

– Conserver l’activité à la plus forte valeur, et faire faire ce qui coûte le moins cher. Et oui, pourquoi externaliser votre référencement alors qu’un bon SEO coût très très cher, et sachant que vous pourriez vous même vous en charger car vous en avez les compétences?

– Garder l’activité qui vous épanoui le plus! Pour moi la meilleure solution car le meilleur compromis. En effet bien qu’économiquement cette solution puisse être un peu en dessous des deux autres sur le court terme, sur le long terme vous vous y retrouverez car en faisant ce qui nous plait nous sommes plus productifs, ce qui rejoint la première proposition, et avec une meilleure qualité de vie.

Globalement le temps vaut donc toujours de l’argent, il est donc primordial de l’utiliser au mieux. Un crédit temps utilisé à bon escient est un vrai plus pour vous et votre site e-commerce. Cette valeur est soit virtuelle, lors d’un investissement de temps, soit réelle lors du temps utilisé pour la préparation d’une commande, ou l’inscription, de votre site sur un annuaire de sites par exemple.

Et vous pensez vous que votre temps vaut il de l’argent en toutes circonstances?

819 total views, 0 today

Pourquoi certains vendent leur site e-commerce?

Achat ecommerce, e-commerce, Vente ecommerce 26 décembre 2012

Bien entendu les facteurs sont nombreux. Je vais vous détailler les profils de e-commerces que l’on retrouve souvent en vente et les raisons. Vous êtes acheteurs? Sachez dénicher les bonnes affaires!

Le e-commerce: pas si simple!

Lorsque l’on regarde les raisons des vendeurs pour mettre en vente leur site e-commerce on trouve souvent la déception. Et oui comme tout commerce traditionnel le e-commerce n’est pas un secteur facile et il arrive que certains soient déçus. Pas forcément un échec du concept, assez rarement d’ailleurs, mais bien souvent une image du ecommerce qui ne correspond pas à la réalité. Les phases de surmenage, le marketing web qui est un vrai monde de sauvage, des concurrents plus agressifs que prévus, etc… sont autant de facteurs que l’on imagine pas au départ pouvant pousser à l’envie d’arrêter le e-commerce.

Dans ces cas les sites en vente peuvent être de vrai bons plans pour les acheteurs, qui peuvent s’offrir un site fonctionnel et déjà référencé à petit prix. Quelqu’un de motivé et avec des idées pourra reprendre le site e-commerce facilement sans passer par les tracas de la conception du site, choix des prestataires, etc…

Les e-commerçants: de vrais entrepreneurs!

Autre raison de revente de son site e-commerce, cette fois ci plus optimiste: l’envie d’entreprendre. Et oui suite à la création d’un premier e-commerce, beaucoup de cyber entrepreneurs prennent goût à la l’entrepreneuriat. Et après un premier e-commerce d’essai, la vente de ce dernier permet de récupérer des fonds pour la création d’une nouvelle entreprise. Et souvent un nouveau site e-commerce avec plus d’envergure. Mais aussi d’autres affaires plus tournées vers les nouveaux domaines du web découvert grâce à la première expérience e-commerce, comme par exemple le web marketing, le web social, ou encore le SEO.

Précipitez vous pour acheter ces sites qui sont souvent récents et ont encore un superbe potentiel. Achetez un site ecommerce encore jeune pour le développer est une très belle opportunité, d’autant plus si vous avez peur de vous lancer dans un nouveau projet depuis le début. Les profils des acheteurs type commerciaux et gestionnaires font des miracles sur avec les jeunes sites e-commerce bien lancés.

Micro et macro sites ecommerce

Enfin il existe des cas plus complexes de sites e-commerce en vente. Un groupe plus hétérogène comprenant de minuscules sites qui n’ont jamais tourné, à examiner au cas par cas mais souvent pas grand chose à faire avec car trop d’amateurisme. Certains sites sont achetés uniquement pour leur nom de domaine!

A l’opposé on observe parfois des sites dégageant un chiffre d’affaire très conséquent, leur gérant souhaite changer d’activité ou encore prendre une retraite anticipée, il vend donc son site e-commerce, ou plutôt sa société. Ces plus gros sites sont souvent rachetés par des concurrents de taille supérieure souhaitant s’implanter sur internet ou tout simplement gagner des part de marché en croissance externe.

Et alors?

Alors pourquoi vendre son e-commerce? En cas d’échec pour récupérer un peu de son investissement de départ. Par déception vis à vis des attentes de la vie de cyber entrepreneur. Pour assouvir sa soif d’entrepreneuriat. Pour concrétiser d’autres projets e-commerce. Ou tout simplement pour profiter des fruits de son labeur.

Les raisons sont donc nombreuses!

1422 total views, 1 today

  • Se passer de Paypal sur son site e-commerce, retour d'expérience

    par sur 31 juillet 2014 - 19 Commentaires

    J’ai osé! Un vrai blasphème pour un site e-commerce, j’ai supprimé Paypal des moyens de paiement! Et le pire c’est que ça dure puisque cela fait près d’un an que ça dure! Retour d’expérience avec quelques statistiques. Pourquoi supprimer Paypal sur mon site e-commerce? Mais quelle idée! Enlever un moyen de paiement au risque de […]

  • Connaitre le panier moyen de son site e-commerce ne sert à rien!

    par sur 10 septembre 2013 - 8 Commentaires

    Aujourd’hui je voudrais vous parler du panier moyen. S’il fallait définir le panier moyen on dirait qu’il s’agit du chiffre d’affaire généré en moyenne pour chaque commande. Il s’agit d’un indicateur de base d’un site de e-commerce. Votre banquier vous le demandera, votre prestataire de paiement vous le demandera, et vous l’utiliserez pour prendre des […]

  • Le blog eCom-Store passe au DoFollow

    par sur 28 mai 2013 - 11 Commentaires

    Ca y est, ça faisait un moment que c’était en projet, et c’est maintenant fait. Le blog e-commerce de eCom-Store passe en Dofollow ! C’est dire que participer au blog via vos commentaires vous permettra d’obtenir un lien en dur et suivi vers votre site. Pas mal non ? Mais cela n’est pas fait n’importe […]

  • Les tendances e-commerce de la rentrée 2016

    par sur 6 octobre 2016 - 2 Commentaires

    Le e-commerce est toujours en train d’innover et connait chaque année de nouvelles tendances. Je vais donc vous présenter quatre d’entre-elles que l’on retrouve de plus en plus en cette rentrée 2016 et qui vous aideront à vous distinguer de la concurrence.   Le Click and Collect   Solution prisée par les grandes enseignes qui […]

  • L'emailing pour le e-commerçant

    par sur 24 août 2015 - 5 Commentaires

    Référencement, blogging, community management, publicité digitale… Les boutiques en ligne ne manquent pas de techniques marketing afin de générer et de développer le trafic de leur site. Pas facile de gérer correctement ces différents leviers d’acquisition. Aujourd’hui je vous propose de parler de l’emailing qui fait partie et représente une part importante dans la fidélisation […]

L’actu e-commerce sur Facebook